Partagez | 
 

 Lord Edward Ravenfell - Born to be king ♚

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Age : 28
Demeure Familiale : Londres
Emploi/Métier : Dirige officieusement l'entreprise familiale.
Emploi du Père : Possède une entreprise de jouet.
Messages : 121
Date d'inscription : 28/08/2014



MessageSujet: Lord Edward Ravenfell - Born to be king ♚ Sam 30 Aoû - 14:42



Ravenfell Edward


Nom(s): Ravenfell
Prénom(s): Edward Ryan
Age: 24 ans.

Généalogie: Fils de Lord Richard Ravenfell II et Lady Anastasia Ravenfell, aîné de la fratrie.

Relation au défunt: Était très proche de Lord Aloysius et passait beaucoup de temps en sa compagnie.

Réputation: S'il est de l'ordre du savoir commun qu'Edward trempe dans des affaires louches, il est surtout connu comme un jeune homme excentrique, et qui aurait été de bonne compagnie s'il n'avait pas eut l'idée saugrenue de se mettre en couple avec un homme. Il est vu d'un mauvais oeil par quasiment l'ensemble de la famille et lorsqu'il est mentionné c'est comme quelqu'un 'qui n'est pas ce qu'il paraît' et dont il faut se méfier. Cependant, il est aussi connu comme l'enfant prodige des Ravenfell qui a réussi à ressusciter l'affaire familiale à quinze ans, alors que celle-ci faisait faillite.

Motivation: La motivation d'Edward est pour le moins obscure. Il ne semble pas avoir d'intérêt pour la richesse du défunt Lord et ne fait pas beaucoup d'effort quant au jeu. Certains en viennent à se demander s'il a véritablement une motivation ou s'il n'est venu au manoir que pour le plaisir. Beaucoup penchent pour la seconde théorie.

Eren Jaeger ◈ Shingeki no Kyojin/Attack on Titan ◈ Edward Ravenfell


In the looking glass
"Miroir, mon beau miroir"

Être aristocrate, disait souvent Lady Ravenfell à son fils, ce n'est pas simplement avoir de l'argent: c'est une manière de vivre. Cela Edward s'efforce de l'appliquer à lui-même. Il s'applique donc à garder une silhouette idéalement proportionnée, n'étant ni trop gros, ni trop mince avec juste ce qu'il faut de muscle. Un gentleman se doit après tout d'être agréable à l’œil de l'observateur, sans toutefois ressembler aux hommes du peuple dont les muscles proéminents sont formés par le rude travail. Edward se doit de montrer d'abord par son physique puis par son maintien, la noblesse de la famille dont il est issu. Cette manière de penser lui vaut de maintenir un corps svelte, dont l'agilité et la souplesse ne font aucun doute. S'il est suffisamment musclé de part la pratique de l'équitation et de l'escrime, cela ne se voit pas ou peu.

Les costumes excentriques mais élégants dont il aime se vêtir mettent parfaitement en valeur son physique. Edward accorde effectivement beaucoup de soin à ses vêtements, ce qui le pousse à s'habiller chaque jour de manière différente. Il va sans dire qu'il suit les modes avec attention bien qu'il s'en détache souvent pour explorer des côtés moins connus de l'habillement. Ses choix vestimentaires ne peuvent cependant jamais être qualifiés de ridicules. Edward fait systématiquement preuve de bon goût et portent avec succès des vêtements que peu réussissent à porter.

Son physique avantageux est complété par un visage où se lit non pas la beauté mais l'élégance. L'Angleterre connaissant plus souvent la pluie torrentielle que le soleil à son zénith, Edward possède un teint pâle. Il bronze cependant assez facilement, ce qui lui permet de ne pas paraître maladif. Ses cheveux d'un brun relativement clair sont toujours parfaitement coiffé. Il garde en toute circonstances ses lèvres fines étirés en un charmant sourire. Edward ne montre pas, en effet, ses expressions par la position de sa bouche mais fait parvenir son état d'esprit à travers ses yeux. Ceux-ci alternent entre charmer par leur étonnante couleur brun-or, et mettre mal à l'aise par leur puissance. Les iris dorés du jeune homme s'animent ainsi de diverses manières. Ses yeux se font tour à tour feu rugissant et prison de glace lorsque la colère le gagne, ou encore lueur bienveillante lorsqu'il affiche de la bonne humeur.

Edward est donc quelqu'un qui ne passe pas inaperçu. Mais ceci n'est pas dû à une quelconque beauté mais au charisme qu'il possède, qui attire invariablement les regards.


1m78 ◈ 63kg ◈ Yeux dorés ◈ Cheveux bruns ◈ Peau très légèrement bronzée

Eyes are the mirrors of the soul
"Au plus profond de mon âme"

Au premier abord, Edward est un jeune homme fort sympathique. Éternellement souriant, il est d'une nature joviale qui lui permet de s'intégrer parfaitement à tous les milieux. Que ce soit d'autres aristocrates, des serviteurs ou des clochards, il parvient à mettre les gens instantanément à l'aise. Ses bonnes manières et son art de la conversation font de lui le gentleman idéal. Il ne rechigne jamais à aider son prochain et est toujours très attentif aux autres. Pour toutes ces raisons, il est aisé de se laisser charmer par ce jeune homme à l'apparence insouciante. D'ailleurs, de nombreuses jeunes filles sont tombées dans le piège de son sourire enjôleur et de son ton flatteur. Malheureusement pour elles, si Edward prend des allures de charmeur, il ne lui viendrait jamais à l'idée de franchir le pas avec qui que ce soit d'autre que Julian Nightshade, son amant.

Parlons-en d'ailleurs de Julian. Car c'est lui qui voit les côtés les plus purs d'Edward. Lorsqu'il s'agit de Julian, Edward perd toute forme de contrôle sur son masque de jeune homme frivol et insouciant. Pour sa défense, il n'essaye pas de le conserver non plus. Depuis qu'il a rencontré le blond pour la première fois, Edward a su que le jeune homme voyait clairement sa vraie nature. Nature qui semblait exacerbée en présence du blond, au point qu'Edward s'est découvert des traits qu'il ne savait pas avoir. Son impatience par exemple ne se manifeste que lorsque Julian est concerné. Cette impatience est fortement liée à de l'égoïsme et parfois même à de la jalousie. Julian est sien, il est donc naturel qu'il devrait primer sur tous les autres aux yeux du blond. Et lorsque Julian n'est pas du même avis, Edward a tendance à recourir à la force. Pas qu'il lèverait la main sur son amant mais il n'a aucun remord à le coincer contre un mur afin de lui rappeler qui exactement est la personne la plus importante. Dans ces moments, Edward ne prête aucune attention au lieu, ce qui a tendance à énerver Julian qui préfère ne pas étaler son intimité au grand jour.

Toutes les facettes les plus dissimulés de la personnalité d'Edward ne sont cependant pas liées à Julian. Son côté froid et calculateur qui lui permet de considérer les autres comme des pions sur un échiquier, il le possède depuis l'enfance. Tout comme son fort aspect rancunier. Car Edward est quelqu'un qui ne pardonne pas et qui n'oublie pas non plus. Des années peuvent s'écouler sans qu'il ne fasse rien mais si vous pouvez avoir une certitude c'est qu'il se vengera tôt ou tard. Et ce sont dans ces moments-là qu'il démontre une cruauté peu commune. S'il sait faire preuve de douceur à l'égard de Julian, sa violence ne connaît aucune limite lorsqu'il s'agit de ses ennemis. C'est aussi lors de ces épisodes qu'il utilise pleinement sa grande intelligence, bien que l'utilisation qu'il en fait ne fait pas l'unanimité.

Cet aspect de lui-même, peu le connaisse, car si les rumeurs disent qu'Edward est un homme qu'il faut redouter, ses victimes ne sont jamais revenues en témoigner. Edward est donc mieux connu sous sa personnalité fabriquée et pour son orientation sexuelle 'des plus déplacées' s'il on en croit sa famille.


Joviale, sociable, souriant, aimable, attentif, serviable, intelligent ◈ Cruel, calculateur, froid, rancunier, sournois, jaloux, impatient

Once upon a time
"Raconte-moi une histoire"

Edward était occupé à regarder le portrait de lui-même et de Julian Nightshade, son ami d'enfance et amant, que Lord Aloysius avait fait peindre avant son décès. Le tableau avait autrefois été suspendu dans la galerie des portraits du manoir mais à la mort du vieil homme, il avait été décroché et déplacé vers la suite réservé à l'usage des deux jeunes hommes lors de leurs fréquentes visites. Edward se souvenait encore à ce jour de la longue lutte qui l'avait opposé à l'Ancêtre concernant ce portrait. Lui n'avait aucune envie d'immortaliser son image avec de la peinture à l'huile. Lord Aloysius de son côté souhaitait ardemment un portrait de ses deux 'petits fils' favoris. Le vieux Lord était, bien entendu, sorti victorieux. Il avait simulé une attaque cardiaque et réclamé que le damné tableau soit fait, sur son lit de mort. Dès le portrait terminé et accroché, il avait subitement et mystérieusement recouvert la santé.

Le souvenir de son indignation lorsqu'il avait compris qu'il s'était fait berné fit sourire le jeune homme.

Il y a des souvenirs qui ne s'effacent jamais, pensa-t-il avec un soupir.

Comme sa rencontre avec Julian Nightshade par exemple...

✦ ✦ ✦

A l'époque, ils avaient dû être âgés de trois ou quatre ans. Deux jeunes enfants de l'aristocratie anglaise, dont les familles avaient des tendances plus obscures que d'autres et s'entendaient par conséquent plutôt bien. C'étaient au cours d'une réception quelconque rassemblant un grand nombre de familles de la haute société britannique, que leurs chemins s'étaient croisés avant de s'unir définitivement.

Leur rencontre avait eut lieu dans les jardins de la demeure où se déroulait la réception. Le nom du lieu, la raison de la réception ou la famille qui l'organisait, tout cela avait aujourd'hui quitté ses souvenirs sans laisser de trace. Le jardin, au contraire, il s'en souvenait en détails. C'était un jardin de roses multicolores. Il avait toujours aimé les roses, détentrices d'une beauté incontestable et d'épines meurtrières. Elles combinaient à merveille fragilité et cruauté. Une véritable œuvre d'art. Il avait donc été attiré, tout naturellement, par les magnifiques rosiers. Il se souvenait avoir été en train d'admirer de splendides roses d'un rouge sombre qui lui rappelait la couleur du sang, lorsqu'il avait vu Julian pour la première fois.

Sa première impression avait été que le petit garçon blond qui s'était arrêté à quelque pas, près d'un buisson de roses blanches, était son parfait contraire. L'enfant aux yeux bleus avait un visage aussi impassible que celui d'Edward était souriant. Alors qu'Edward se prit à éprouver un vif intérêt pour le garçon, ce dernier ne semblait ressentir que du désintérêt à son égard. Loin d'être découragé par ce constat, le petit brun qu'il avait été alors s'était posé pour mission de devenir ami avec le garçon blond. Au fur et à mesure de la soirée, Julian avait dévoilé non seulement ses émotions mais aussi une espièglerie qui devait les mener dans bien des aventures.  

C'était donc ainsi qu'avait commencé leur longue histoire d'amitié et puis en grandissant d'amour.

✦ ✦ ✦

Maintenant qu'il y repensait, il n'y avait pas vraiment eu de transition nette dans leur relation. Edward et Julian avaient toujours été proches, quasiment inséparables. Pour eux, le contact physique était naturel et cela ne leur avait jamais semblé étrange de s'embrasser sur les lèvres ou de se faire des câlins. Il y avait bien ce fameux jour où Edward avait, peut-être par instinct, inséré sa langue dans la bouche de son partenaire lors d'un de leurs nombreux baisers. Il y avait eu un instant de surprise. Mais celui-ci était vite passé. Ils avaient ainsi découvert le plaisir qu'il pouvaient ressentir en entremêlant leurs langues. Lorsqu'ils s'étaient séparés pour pouvoir respirer, ils avaient pris le temps de se regarder pensivement puis avaient décidés que l’expérience était plutôt agréable. Ce baiser avait été le premier d'une longue série.

Edward ne pouvait pas dire s'ils avaient été 'en couple' depuis ce baiser, alors qu'ils étaient âgés de douze ans ou si cela avait commencé plus tard. Le seul fait marquant qui lui venait à l'esprit et qui aurait pu être le tournant décisif était leur première nuit. Ils s'étaient déjà adonné à plusieurs expériences sexuelles avant de véritablement franchir le pas mais, tout comme leur premier baiser, il leur avait simplement paru normal d'explorer ce domaine ensemble. En ce qui le concernait, Edward n'avait véritablement classé sa relation avec Julian, comme différente de celle entre amis, que lorsqu'il s'était réveillé ce matin-là, nu comme un ver, dans le lit de son ami blond.

Il s'était mis sur le ventre, et avait appuyé son menton sur ses mains entrelacées, ses coudes s'enfonçant dans les oreillers afin d'observer le dormeur à son côté. Pendant quelques instants, il avait admiré la beauté du garçon blond, se remémorant ses expressions lorsqu'Edward l'avait pénétré la nuit précédente. Il avait souri alors, et décidé que personne d'autre que lui ne verrait Julian dans un tel état de débauche. Il avait scellé cette promesse avec un baiser léger sur les lèvres de son amant endormi.

C'était après cette nuit-là qu'Edward avait commencé à penser Julian comme 'son amant' plutôt que 'son meilleur ami'. Il avait été âgé de quatorze ans à l'époque. Il fallut attendre deux ans pour que ce changement de statut soit rendu public. Les circonstances de cette découverte lui échappaient aujourd'hui complètement. Ses conséquences par contre... Il avait frôlé le déshéritement et n'avait été sauvé que parce qu'il était tout de même un atout important de la famille, ayant, l'année précédente, sauvé sa famille de la faillite. Il était toutefois tombé en disgrâce d'autant qu'il avait refusé tout net de mettre fin à sa relation avec Julian. Lord Ravenfell n'avait pas apprécié. 'Un monarque se doit de rester dans le droit chemin', avait-il tonné avec sa voix de stentor qui n'avait de cesse d’impressionner ses auditeurs. Ce à quoi Edward avait répondu avec un sourire angélique:

"Mais un monarque déchu a déjà dévié du droit chemin et peut donc faire ce que bon lui entend, n'est-ce pas?"

Le pauvre homme était passé d'un rouge pivoine, à un vert de gris avant de devenir pâle comme un linge. Et Edward avait été mis à la porte. Du bureau d'abord, puis du manoir familial lorsque ses parents l'avaient envoyé en pension. Il y était resté jusqu'à ses dix-huit ans, allant à Blacklake Manor lors des vacances. Lord Aloysius lui avait ouvert grand les portes de sa demeure et Edward lui en avait été éternellement redevable. L'accueil chaleureux du vieil homme avait continué à sa sortie de la pension. Dans le cœur d'Edward, Aloysius était devenu un père, un grand-père, un mentor et un ami irremplaçable. Il n'avait cependant jamais prétendu à l'héritage et cela il l'avait dit au vieil homme très clairement. L'argent ne l’intéressait pas, sa réputation était ruinée depuis que sa relation avec Julian était devenu publique, la renommée il l'a possédait déjà en tant qu'héritier de la royauté déchue, et un qu'il fallait redouter. Il n'y avait rien que le vieux puisse lui donner de plus que l'affection qu'il lui avait porté durant toutes ces années. Aloysius avait compris.

✦ ✦ ✦

Lorsqu'il avait découvert la carte portant son nom après que Julian ait fait de même, il avait soudainement ressenti la perte de cet être qui l'avait recueilli et aimé. Et, pour la première fois de sa vie, il avait pleuré. Front appuyé contre l'épaule de Julian, dans le secret de leurs appartements, il avait versé un torrent de larmes. Il avait porté le deuil pendant quarante jours avant de consentir à reporter de la couleur. Mais encore à ce jour, le noir faisait invariablement parti de son habit.

La douleur ne l'avait pas quitté pendant de longs jours après la mort de l'Ancêtre. Il fallut que le Majordome en Chef lui présente une lettre laissée par Aloysius à son intention pour que son cœur s'allège quelque peu. 'Vis sans aucun regret' avait été le dernier conseil du vieil homme et Edward s'appliquait à le faire.

✦ ✦ ✦

Il sourit devant le tableau pour lequel il avait détesté poser. Finalement, il n'était pas mal ce satané portrait...


Né à Londres, le 12 décembre.

Pseudo(s) fréquent(s): Käjil, Frosty Blue
Age: 18 ans
Code du règlement: Validé
Comment as-tu connu le forum? O.O Il était dans ma tête, je l'ai fait sortir.
Un avis?  :scratch:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Lord Edward Ravenfell - Born to be king ♚

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The lord of the ringard
» Lord Voldemort [Une vraie présentation en cours]
» Born to kill all lives...
» Lord Voldemort
» Figurines Lord of the Ring

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Blacklake Manor :: Administration :: Album photo :: Présentations Validées-